Chirurgie du maxillaire supérieur en Tunisie

chirurgie maxillaire superieur tunisie

Dans le cas de trouble de l’occlusion dentaire quand la mâchoire est trop en avant (la personne est prognathe), trop en arrière (rétrognathe) et/ou asymétrique la chirurgie du maxillaire supérieur ou ostéotomie du maxillaire est la solution étant donnée qu’elle a pour but de repositionner la mâchoire supérieure (le maxillaire supérieur) et son arcade dentaire.

Il est très important de connaitre les conséquences d’une occlusion dentaire vue qu’elles justifient l’intervention chirurgicale :

  • Une gêne au niveau de l’articulation provoquant des douleurs, des claquements, des craquements et des contractures musculaires
  • Une gêne au niveau de la prononciation
  • Risque de déchaussement et de perte des dents
  • Difficulté d’appareillage en cas de perte de toutes les dents

Afin de consolider le bénéfice de l’intervention chirurgicale, la chirurgie du maxillaire supérieur est généralement associée à un traitement orthodontique, réalisé avant et après l’intervention.

Comment se déroule l'intervention ?

Recommandations

Il est recommandé de bien se brosser les dents et de rester à jeun (à partir de minuit) avant l’intervention.

Durée de l’intervention

La durée d’une intervention d’ostéotomie du maxillaire est de trois à cinq jours.

Anesthésie

L'intervention est pratiquée sous anesthésie générale.

Intervention

Généralement le chirurgien-dentiste effectue des incisions de la muqueuse buccale (pas de cicatrices à l’extérieur). Il coupe ensuite le maxillaire au-dessus des dents permettant ainsi le déplacement de ce dernier dans la direction prévue avant l’intervention. Le chirurgien utilisera ensuite des fils d’acier, des vis et des mini-plaques en titane afin de fixer les fragments osseux. À la fin de l’intervention, la mandibule et le maxillaire sont fixés entre eux avec soit des élastiques sur des arcs dentaires soit à l’aide de fils d’acier pour une durée déterminée par le chirurgien.

Au bout de quatre à six semaines les arcs sont ôtés lors d’une consultation post-opératoire. Les plaques et les vis peuvent être retirées secondairement après la première opération.